Vérifiez votre situation électorale

Pour permettre à ces électeurs de s’y retrouver, le ministère met donc en place – et ce uniquement jusqu’au 13 mars prochain, c’est-à-dire l’avant-veille du premier tour des élections – « une téléprocédure spécifique ».
À la différence de ISE, il ne s’agit pas d’une simple vérification mais d’une procédure de recherche. Pour cette raison, la requête ne donnera pas lieu à une réponse immédiate (contrairement à ISE), car la recherche demande quelques jours.

Concrètement, l’électeur devra indiquer ses nom, prénoms, sexe et date de naissance, et surtout fournir «
 une copie numérisée de sa carte nationale d'identité ou de son passeport en cours de validité ou périmés depuis moins de cinq ans ». Il doit aussi fournir une adresse mail pour obtenir sa réponse. 
Une fois la requête envoyée, les services de l’Insee vont faire une recherche dans le REU, retrouver l’électeur et lui communiquer « 
sa commune ou circonscription consulaire d’inscription », le libellé et l’adresse de son bureau de vote et, « le cas échéant, le motif de sa radiation ». 
Le site est accessible depuis ce matin à l'adresse : 
www.inscription-elections.fr